• Ouille!!

    «O»

    • Cet olibrius d'Octave déguste des olives et en crache le noyaux sur ma route. Un noyau malencontreux s'engouffre dans l'orifice de l'oreille d'un chien errant. Le chien mord le mollet d'Octave.

      - «Ouille ouille ouille» s'écrie ce dernier en avalant son olive. Christiane. R

       

    • Octave est un vieux olibrius à l’allure déguindée. Il souffle avec ardeur dans l’orifice de sa trompette puis soudain il s’étouffe. Ouille ! Il vient d’avaler un noyau d’olive coincé dans un coin de sa bouche. Joelle.L

       

    • L'œil vrillé à l'orifice de la serrure Olive épiait Octave qui opérait cet olibrius d'officier qu'elle avait rencontré en Octobre. Elle souffrait pour lui, ouille, ouille, ouille! Liliane

       

    • Ouille! la note noir glisse comme une olive sur l'octave. Elle ne supporte pas cet orifice, quel olibrius ce pianiste! Margarita

    • Octave s'obstine à vouloir introduire une olive dans l'orifice auriculaire de sa sœur.

      - «Ouille, ouille, ouille! Crie la petite»

      - «Vas tu arrêter? quel olibrius» s'exclame la maman! Marie


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :