• Florian du 05/02/11

     

    «M»

    • Maman est mythomane ce qui rend mon père très malheureux. Ce matin là elle met son manteau dans un mouvement léger et rapide puis s'approche de l'oreille de mon père et lui murmure quelques mots que je n'entends pas et sort de la maison. Mon père se retourne vers moi et sourit, son visage est une merveille. Joëlle. D

       

    • «Cette femme mythomane est une merveille car malgré son air malheureux elle se déplace tout en mouvement avec son manteau et murmure à l'oreille le doux mot de maman». Joëlle. D

    •  

    •  

    •   Ah, ce manteau est une pure merveille me murmure maman. C'est malheureux que ton père soit mythomane. Il fabule à longueur de temps. Ses pensées sont sans cesse en mouvement et c'est épuisant. La maman murmure à son fils mythomane que le mouvement de ses paupières l'agace. Il en est malheureux et aimerait se cacher sous son grand manteau. Pensif il se dit qu'aux yeux de sa mère, il ne sera jamais une merveille. Joëlle. L

       

    • Un mythomane en long manteau noir murmure des histoires de monts et merveilles que des enfants accompagnés de leur mamans écoutent bouche bée, tandis que d'autres, malheureux restent sans mouvements dehors. Lyliane

       

    • Ma merveille murmure la maman mythomane en enveloppant son malheureux enfant sans mouvement dans un manteau noir. Lyliane

       

    • Le murmure du mythomane disait des merveilles sur sa maman. Son mouvement oscillatoire lui donnait l'air aussi malheureux que celui de son manteau mité. Margarita

       

    • J'étais enfant. Avec un copain nous écoutions le dernier mouvement d'une symphonie de Beethoven. Dans un murmure sous le manteau alors que nous savourions de merveilles, mon meilleur ami me confia: «je suis malheureux je viens de réaliser que ma maman est mythomane. Marie

       

    • Maman est mythomane quelle merveille! Quand elle enfile son manteau, il devient aussitôt la cape des mousquetaires et je tourne et je vie... non, je ne suis pas mousquetaire, je suis Zorro, d'accord, je suis Zorro, donc, j'ai une épée; si c'est pas malheureux d'oublier mon épée et Z.Z.Z. Je m'en sers pour tracer mon sigle sur tous mes ennemis. Marie-Jeanne

       

    • D'un mouvement théâtral le malheureux mythomane s'enveloppa d'un manteau princier – Merveille! Il a pour maman la reine Élisabeth et se murmure qu'il est le plus heureux des hommes. Odette

       

       


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :