• Dicco du Perray et cadavre exquis

    Cadavre exquis du vendredi 13 avril

     

    Cadavre exquis

    Un tout petit coquelicot. Mouloudji tu as immortalisé cette fleur de la passion. Faute de ce parfum, peut être pourrons-nous nous contenter d'un parfum plus classique rhum-raisins, jus de pomme, délice des dieux. Je te veux tout de suite, ici et maintenant, que vais je faire? De toutes ces fleurs de toutes ces odeurs et senteurs enivrantes qui nous rendent fou et folles, les fleurs sont folles quand vient l'été. Mais quand revient le soir et que la fraicheur tombe, alors les châles reviennent sur vos épaules frissonnantes petites fleurs de bouquet on vous jette à mes pieds vraiment est ce possible? Vive le printemps! Les petits oiseaux, les fleurs et... les présidentielles! A vos marques...

     

    Margarita, Christiane, Anne, François, Nicole, Danielle

    DICCO "O"  10/02/12 

     

     

    "Melle Nini, l'orang outan se vêtit de sa plus belle robe orange, se dit qu'elle avait fait assez d'origamis pour aujourd'hui, et, lasse de cette oligarchie qui n'était pas du tout de  son orientation, se précipita vers l'immeuble en ruine, et plus précisément, vers cet orifice qui l'attirait depuis si longtemps. Elle se dépêcha de plus en plus, mais arriva trop tard : la fête était finie, tout le monde avait plié bagage et l'occasion prévue pour son Orgasme.... aussi..!!.."

    Danielle


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :